HUMANITAIRE

Chaque année, Temenis finance une action à but humanitaire ou social sur proposition des salariés qui sont engagés personnellement dans une démarche sociétale ou qui sont en lien avec une association qui leur tient à cœur.

2021 – WAX Sciences et Féminisme

 

L’image de la ‘Science’, quand on est au lycée, c’est souvent un truc sérieux, froid, ennuyeux – et plutôt réservé aux hommes.
L’esprit WAX Science, c’est tout l’inverse : un détonateur de curiosité, un catalyseur d’initiatives pour démonter les stéréotypes un par un et faire changer les choses !

2020 – Sauvetage en Mer

 

Si le président et fondateur de Temenis Conseil, Frédéric Guyot est un informaticien avant tout, c’est aussi un marin.
Il a rejoint la SNSM comme radio navigateur bénévole.
Les valeurs “Abnégation, Courage, Rigueur, Solidarité, Ténacité” sont insufflées au sein de Temenis et nous en sommes très fiers !

2019 – Handi Sport

 

En 2019, Temenis a décidé d’aider l’association Diamant Futsal, club de foot basé à Evry, sport né en Uruguay dans les années 50 et rapidement devenu
un sport très populaire dans toute l’Amérique du Sud. L’objectif ? Continuer à promouvoir le Futsal pour tous en développant les sections féminine et handisport
qui font du Diamant Futsal un modèle de mixité sociale et un club unique en France.

2017 – Temenis aime les Animaux

 

Temenis est engagée contre la maltraitance animale ( L214, comité du chat libre). Cet engagement pour la cause animale a pris une dimension
plus concrète et affective avec l’arrivée de Capucin fin 2016 au sein de l’entreprise : Capucin a vécu presque toute sa vie chez son précédent propriétaire
qui malheureusement est décédé. Ses héritiers ont mis à la porte Capucin qui s’est retrouvé à la rue. Il a été recueilli par une association mais personne ne
voulait de lui parce qu’il était trop vieux. La discrimination envers les seniors concerne aussi les animaux ! Nous avons décidé de changer sa vie et l’avons adopté.
Capucin vit désormais une vie heureuse de “chat d’entreprise” parmi nous, il est devenu notre mascotte, à suivre sur https://www.instagram.com/capucincat/

2017 – Protection des océans

 

Temenis soutient la Fondation Tara Océan, première fondation reconnue d’utilité publique consacrée à l’Océan en France, qui développe une science ouverte,
innovante et inédite devant permettre de prédire et mieux anticiper l’impact du changement climatique. Laboratoire flottant, la goélette tara a déjà parcouru
depuis 2003 près de 450 000 kilomètres, faisant escale dans plus de 60 pays lors de 12 expéditions menées en collaboration avec des laboratoires et
organismes internationaux d’excellence (CNRS, CEA, EMBL, PSL, MIT, NASA…).

2016 – Opération Oméga avec l’Armée de Terre

 

Diane Peyrac, DG Temenis, Bruno Le Ray, Gouverneur Militaire de Paris et Bernard Thorette, Chef d’État-Major des Armées, 2016

L’Armée de Terre a lancé en 2016 l’Opération Oméga visant à la reconversion des blessés psychiques. Alors qu’un accompagnement existait déjà pour les blessés physiques,
la dimension psychologique a longtemps été taboue dans l’Armée. La CABAT (Cellule d’Aide aux Blessés Psychiques de l’Armée de Terre) répond à ce vide :
Concrètement, l’objectif est de créer des partenariats avec des entreprises pour qu’elles recrutent des blessés psychiques et les aident ainsi à se réinsérer dans le monde du travail,
de l’entreprise, nouveau pour des militaires. Temenis est fière d’avoir été la première société à répondre à l’appel.

2013 – Alphabétisation des migrants

 


Comme chaque année, Temenis soutient un projet social et/ou humanitaire.
En 2013, nous avons choisi le Centre Alpha de Choisy basé à Paris (13ème Arr.) qui aide, via l’apprentissage du français, à l’intégration des migrants au sein de la société
et à leur insertion dans le monde du travail.

2010 – La genèse

C’est par un client (« Le Chab », qui se reconnaitra) que tout a commencé. Sa fille, alors en école d’infirmière, monte un projet pour acheminer des médicaments en Thaïlande
et sollicite Temenis pour une aide financière. Les déménagements successifs ont malheureusement effacé toute trace du journal de bord qu’elle nous avait rédigé…
Mais la première pierre était posée !